Semaine du 1er au 10 mai

Le voyage commence enfin. Le rythme imposé à notre céphalopodique monture s’assouplit au fur et à mesure que nous nous approchons de la frontière iranienne.

Après une halte pluvieuse à Amasra, village hautement touristique de la mer noire, notre fier Mercedes 207d a rallié avec brio les haut-plateaux, laissant derrière lui une succession de cols à plus de 1000 mètres.  Voici venu pour nous le moment de visiter Safranbolu, capitale du safran, avec ses ruelles étroites au dallage si particulier. A la place des pavés se sont des pierres longues qui sont serties dans le sol, avec le côté tranchant apparent. Les maisons, toutes très bien restaurées, sont de vieilles demeures ottomanes. Le tout est vraiment très beau et très bien restauré. Mais aussi très touristique ! A notre grande surprise pas mal de restos affichent leur menu en japonais. Et pour cause ces lointains voisins sont nombreux à venir acheter les réputés pistils de crocus. Bien sûr les rues sont bordées d’échoppes de souvenirs.

Safranbolu

A l’office du tourisme nous papotons avec le chargé de mission qui, emballé par notre projet de cinéma itinérant, veut à tout prix que nous organisions une séance à Safranbolu. Après trois coups de fil l’affaire est réglée, ce sera une petite projection privée dans un appartement d’étudiants. On trouve l’idée chouette, et effectivement, cette projection en comité réduit est des plus sympathiques.

Repas

Après la petite ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco nous nous arrêtons, au bord de la mer noire, à Samsun et son million trois d’habitants. La ville n’a pas vraiment d’intérêt en soi mais il y fait bon vivre. Couch surfing dans une famille, on a un appart pour nous (du jamais vu !), la maman cuisine tous les jours des choses délicieuses, au moins trois plats et un dessert à chaque repas ! On initie le fils et un de ses copains à la pétanque, on attire tous les regards du parc et un couple qui passait par là vient même se joindre à nous !

Pétanque

Et puis ça y est, enfin nous touchons Trabzon du bout des tentacules ! Trabzon, grand hall des voyageurs en attente d’un visa pour l’Iran. Dans le centre-ville piéton une poignée de travellers fait les cents pas, patientant pour le fameux coup de tampon. A peine un pied mis dedans et nous allons en repérage au consulat iranien, comme promis par tous les forums de voyageurs la démarche est très simple, il nous suffit de repasser le lendemain à 9h, avec 2 photos d’identité –avec voile de rigueur pour les nanas- et 75€ et le visa sera prêt dans la journée ! Après cette bonne nouvelle nous partons à notre tour arpenter la ville et faire nos photos d’identité.

Photos identité

Le soir venu nous faisons connaissance de notre hôte pour les 3 prochains jours à venir, un étudiant très sympa, qui direct nous emmène faire la tournée des cafés pour que l’on puisse organiser une projection. La première tentative se révèle être la bonne, la projection aura lieu dans 2 jours dans un café étudiant.

Le lendemain levé tôt, un petit coup de Dolmus (véhicule type ford transit qui fait bus) et hop nous voici au consulat ! En une heure les papiers sont faits, on nous dit de repasser à 17h pour récupérer le visa. De nouveau nous arpentons la ville, tombons sur la maison de la culture où a lieu une charmante exposition de peinture au kitsch assumé.

Expo photo

Le soir notre hôte nous emmène faire la tournée des grands ducs à bord de son combi Wolksvagen avec ses amis, Trabzon by night, on commence par se promener en haut de la colline qui domine la ville pour finir au bord de l’eau autour d’un thé. Dernière journée complète à Trabzon, on ne voit pas la voit pas passer que déjà c’est l’heure de la projection. Dans le café notre public n’a jamais été aussi nombreux et sur les tables les thés défilent au rythme des courts-métrages. Le soir nous repartons au bord de la mer avec la même bande et le même combi goûter des sandwichs au poisson et d’autres à la pâte de boulgour épicée… et finir de faire notre plein de thé quotidien !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s