Journal de bord du 12 au 20 septembre

Nous voici arrivés à Astrakhan ! Nous renouons avec le couch-surfing, ça faisait un moment que l’on n’en avait pas fait ! Nos hôtes sont très sympas, un couple de trentenaires surchargés de boulot. Lui est électricien 6j/7 et elle est prof de coiffure, biologie, manucure, anglais. Manque de profs oblige, on lui donne régulièrement une nouvelle matière à enseigner. Leur maison est un joyeux bordel, avec plein de constructions en bois faites par le papa et plein de tableaux faits par la maman. Leur jardin est à l’image de la maison, tout fouillis, avec trois poules et un coq gambadant joyeusement et un imposant framboisier.

IMG_2458

Astrakhan a un joli centre-ville historique dans lequel nous flânons, à cheval sur plusieurs bras du delta de la Volga. Et parlons-en de cette Volga ! Poissonneuse à souhait ! C’est brochet ou perche à tous les repas ! D’ailleurs, voici un aperçu des bords de route.

On lance même l’opération pêche miraculeuse afin de voir si  tout ce que nous avons lu sur comment faire un fumoir avec un carton marche. Après avoir pêché une douzaine de poissons (dont des GROS insiste Adrien), nous nous calons dans un coin paisible au bord de l’eau et ne bougeons plus, notre seule activité consistant à entretenir un feu doux qui puisse agréablement envelopper de sa douce fumée nos filets.

Après huit heures d’attente le résultat est là, le poisson fumé a un vrai bon goût de poisson fumé. Bon, OK, on pourrait essayer d’améliorer l’aspect visuel.

Notre premier poisson fumé

Bien qu’on se plaise bien du côté d’Astrakhan, il nous faut reprendre la route, notre visa n’étant pas extensible. Pour rejoindre la Géorgie il nous faut traverser des provinces dont les noms font rêver : Tchétchénie, Daguestan…

Grozny_1

Les barrages policiers se font plus impressionnants. Les militaires sont même de la partie. Mais finalement à chaque barrage tout se passe plus que bien, et les policiers se montrent plus farceurs qu’inquisiteurs. Un exemple ? Un policier nous demande de le suivre pour enregistrer  nos passeports. Il nous fait passer devant lui nous montrant la porte à ouvrir derrière laquelle se trouvent les ordinateurs, Elsa la pousse et oh ! La pièce est toute noire et un policier dort. C’est la salle de repos ! Qu’est-ce qu’on se marre au commissariat !

On nous avait prévenu, plus on s’attarde dans les régions qui ont mauvaise réputation, plus les gens sont sympas, soucieux de donner une image positive. Ca ne manque pas ! A Vladikavkaz, en Ingouchie, cherchant du wifi on tombe sur un fast-food local, on prend un jus de pommes pour trois, juste pour avoir le code et … de la nourriture comme s’il en pleuvait s’abat sur nous ! On nous apporte tout d’abord des biscuits, puis vient le tour des glaces, et enfin le plat de résistance, des frites et des boulettes de poulets ! Ces racontars de voyageurs se sont donc bien confirmés. Tout le personnel était aux petits soins, nous demandant de bien raconter à nos compatriotes français qu’à Vladikavkaz les gens sont accueillants. Voilà qui est fait !

IMG_2549

Encore quelques kilomètres à parcourir pour arriver en Géorgie. Derniers frissons à la frontière, un éboulement a emporté la route quelques semaines plus tôt, on a lu que tout est réparé mais qu’il y a des restrictions quant aux poids des véhicules et aux horaires. Effectivement, la frontière n’est plus ouverte 24h/24, arrivant trop tard il nous faut attendre le lendemain pour pouvoir la franchir, et on vous raconte pas la file d’attente qui s’est formée dès la veille au soir et son lot de doubleurs qui arrivent comme des fleurs le matin grillant tout le monde. Adrien a beau s’exciter et faire la police ça ne change rien, à part bien sûr qu’il nous offre un beau spectacle nous permettant de patienter sans voir le temps passer !

IMG_2552

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s