Journal de bord du 15 au 22 octobre

Après la mer, on se met au vert !

Notre céphalopodique monture effectue donc un 180°, retournant vers Tbilissi par les petites routes et les hauts sommets.

Le chemin est court mais la route devient rapidement longue. L’asphalte disparaît, reste la terre battue, les pierres et les gros trous. Trouvant notre allure quand même toujours trop rapide, nous nous arrêtons sous chaque pommier, chaque figuier, chaque cognassier et relançons la grande opération « des confitures pour l’hiver ».

IMG_2934

L’automne est bien là, on ne sort plus sans nos bonnets et un K-way, les paysages virent à l’orange, et le soir le poêle à bois tourne à fond les charbons. Au gré des virages nous garons le poulpe et partons faire des petites promenades dans les bois. C’est une région où il n’y a pas grand monde, et tous les gens que nous croisons sont de sacrés zozos, racontant de folles histoires d’ours dévoreurs d’humains, gueulant de colline à colline pour se parler, mais gentils comme tout, nous offrant sans cesse de nous faire goûter leur fromage, leur viande et leur eau de vie bien entendu.

Malheureusement, nous sommes dans l’obligation de refuser. Une lubie nous a prise, nous avons décidé de tester pendant trois jours la cure de raisin dont on entend de plus en plus parler autour de nous, qui ferait tant de bien au corps et à l’esprit. Résultat nous devons refuser l’incroyable hospitalité géorgienne et nous contenter de déguster notre kilo de raisin quotidien.

Et pour les curieux, résultat de la cure, pas de teint resplendissant comme promis, pas d’énergie folle, pas de cerveau qui cogite à fond, il est juste étonnant de voir combien il est facile de ne pas manger, jamais nous n’avons eu faim. Nous avons seulement été plongés dans une sorte de nébuleuse pendant 48h.

IMGP0249

 

Une fois sortis des petites routes de montagne, non sans peine, car il nous faudra franchir une petite rivière de boue tractés par un 4×4 suite à l’explosion d’une canalisation d’eau, nous retrouvons la ville et son architecture vieux-neuf. Akhaltsikhe est un autre exemple de ces villes géorgiennes, dont le centre a été entièrement rénové façon « ancien », avec cette petit particularité qu’elle a aussi totalement bénéficié de la reconstruction de sa forteresse qui domine fièrement la ville. Coup de bol pour nous ce jour là à la forteresse ont lieu des reconstitutions de joutes chevaleresques… Ah, non, pardon ! Il y a une grande compétition de free fight, Géorgie vs. Azerbaïdjan, on a refait notre plein de testostérone. L’évènement étant organisé par la ville, le protocole est là, discours des autorités, mais aussi danses traditionnelles géorgiennes en ouverture. Rien que pour avoir vu cela, nous sommes contents d’être restés. Impressionnant. Fascinant. Les mouvements sont brusques, saccadés, s’enchaînent avec une rapidité impressionnante, le tout sans que jamais les danseurs n’arrêtent de sauter.

Avant d’atteindre Tbilissi nous faisons une dernière halte à Borjomi, ville célèbre pour ses eaux thermales, très prisées du tsar et de la noblesse russe au 19ème siècle et des touristes en tout genre au 21ème siècle.

IMGP0272

 

Comme dans toutes les stations thermales les gens font la queue avec de gros bidons pour les remplir de cette eau soufrée si réputée, que l’on peut acheter dans n’importe quel supermarché si l’on n’a pas la chance de se rendre à Borjomi. Autour de la ville s’étend la forêt, et au milieu de cette forêt se trouve un bassin d’eau à 30° dans lequel nous avons pris plaisir à barboter, faisant ainsi une pause dans notre grande journée de chasse aux champignons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s