Journal de bord du 20 mars au 21 avril

Voici donc le Poulpe en Grèce, mais n’allez pas imaginer jalousement une mer si pure et si bleue qu’il faille s’y plonger tout entier pour deviner ce qui sépare le ciel des flots. Nous sommes en Avril, le vent souffle fort, les matelots se dissimulent derrière leur parka jaune et si la mer semble se confondre avec le ciel, ce n’est qu’à travers une pesante blancheur laiteuse que se partagent nuages et  vagues.

Foi de Cinéfritour nous ne nous sommes laissés abattre ni par le froid, ni par la pluie, ni par les vagues. Car le gros temps sur l’île d’Eubée, c’est le grand temps pour la pêche, sars, chinchards, seiches, oblades, mulets sont venus apporter leur réconfort et leurs acides gras saturés les jours les plus venteux. Même si, il faut bien le reconnaitre, après une dizaine de jours à subir la pluie dans un espace de 3m2 en enchainant les parties de Ligretto, nous avons accueilli avec soulagement l’invitation de Iorgos à venir passer quelques jours chez lui.

Iorgos, est un ancien chercheur en imagerie biomédicale, il a étudié à Londres une dizaine d’année avant de pratiquer son métier pour une période tout aussi longue à Barcelone. Et puis il y a eu la crise, la diminution des subventions, l’obligation de délaisser la recherche pour gagner de nouveaux marchés et finalement l’implosion de la start-up. Depuis Iorgos est revenu sur son île, il a repris en main 5000 oliviers appartenant à son père et il s’anime pour faire pousser au milieu d’eux une forêt d’arbres fruitiers et d’immenses potagers, en s’inspirant de diverses méthodes de permaculture. Après quatre ans d’activité il a presque atteint l’autonomie alimentaire, reste à produire le blé en quantité suffisante pour le pain cuit au feu de bois chaque semaine. Dans la maison qu’il occupe vivent en permanence trois ou quatre connaissances qui viennent l’aider pour le jardin, la construction d’une nouvelle maison en terre glaise ou les mille et une autres tâches à accomplir dans une exploitation. On se sent tout de suite chez nous et miracle ! Il fait beau.

Après quelques jours heureux nous relançons le Poulpe dans l’intérieur des terres pour aller donner un coup de main à Ioannis, un autre grec contraint par la crise de s’installer à la campagne. Ioannis était réalisateur de spots publicitaires et de clips de campagne maintenant il s’essaie agriculteur bio; fasciné par les différentes variétés de végétaux il a planté un nombre impressionnant d’espèces  potagères. Malheureusement pour lui et pour nous, le temps est à la pluie, la neige se montre au loin et l’hébergement en caravane humide nous rappelle notre bon vieux Poulpe. Heureusement Ioannis nous présente à ses drôles d’amis, Lukas un cultivateur de tomates industrielles dont le père inventeur fou collectionne les objets cassés et dont la seconde passion est d’élever des sangliers et Illias un autre grec, anciennement ingénieur du son obligé par la crise de retourner, lui aussi, à la terre. Il s’est lancé depuis quelques années dans la grenade bio.

Pendant que Marine et Elsa plantent joyeusement 1200 tomates pour Lukas, Adrien désherbe. Les journées défilent jusqu’au moment où les filles rejoignent Thessalonique au nord du pays pour réaliser un atelier avec des enfants en leur apprenant à créer un film d’animation.

Adrien reste sur Eubée. Suite à d’imprévisibles ennuis mécaniques il se voit contraint de prolonger son séjour sur l’île pour trois semaines supplémentaires. Le temps se partage entre aide à la ferme de Ioannis et coup de main à Iorgos. Avec Pâques et les moutons rôtis, revient le beau temps, et avec les premiers beaux jours poussent les premières morilles. Il est temps d’attraper les dernières seiches de la saison avant le retour sur le continent et les retrouvailles du Poulpe, tout heureux de ses nouvelles soupapes, et de son équipage à nouveau au complet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s