Journal de bord du 30 juin au 7 juillet

Nous voici de retour au Far-East de l’Europe, en Ukraine, dans un de ces pays que nous apprécions tant, tout juste éclot de l’URSS grinçante. Dès le franchissement de la frontière nous retrouvons les immenses blocs de béton et cette atmosphère que nous chérissions tant dans le Caucase et en Asie centrale ; les tuyaux de gaz jaunes omniprésents, les ensembles administratifs si impressionnants, cet air un peu rude qu’abordent les gens dans la rue, les stands des marchés tenus par les babouchkas, les dizaines de types de poissons fumés vendus dans les bars dans des bidons plastiques à couvercle rouge…

Nous sommes venus en Ukraine principalement pour voir comment fonctionne, depuis plus de 40 ans,  le réseau d’une dizaine de communauté Longo Maï essaimées à travers l’Europe (France, Allemagne, Suisse, Autriche, Ukraine).

Pour les curieux, voici de quoi assouvir votre soif de savoir:

http://www.prolongomaif.ch/pro-longo-mai/qui-sommes-nous-plus/

Nous sommes donc restés une quinzaine de jours, au milieu des chênes et des cèpes dans l’immense maison gérée par la communauté. La maison est construite principalement en terre, elle est équipée de toutes les innovations écologiques dont on puisse rêver, des toilettes sèches montées sur rails accessibles depuis tous les étages, un gigantesque rocket stove, un séchoir solaire, tout le tatouin et même plus. Cette communauté est composée de trois adultes, et deux enfants, ça fait peu, ils aimeraient d’ailleurs être plus, alors si vous vous sentez l’âme slave et communautaire ça peut être une idée.

IMG_4975

Ils produisent du jus de pommes et fabriquent des savons. Comme la saison n’était pas vraiment aux pommes nous avons passé le plus clair de notre temps à ramasser des champignons, les faire sécher, aider à la confection de confitures pour l’hiver et jardiner.
Aussi et surtout, ils s’investissent à fond pour le développement de la vie culturelle de leur village. Activités artistiques pour les jeunes, remise à flot d’un vieux cinéma trop longtemps délaissé, organisation d’un festival de théâtre annuel, le dernier jour, nous avons d’ailleurs pu assister au spectacle de feu des jeunes à l’occasion du tournoi de volley inter-village. Musique traditionnelle et soupe de mouton étaient aussi de la partie, on aurait été déçus de louper ça !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s